« Des aides pour améliorer votre logement, ou faire fructifier votre patrimoine en le mettant aux normes et le louant :

Faisant suite à l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat terminée fin 2013, un Programme d’Intérêt Général visant à l’amélioration de l’habitat est lancé, depuis octobre 2014, sur le territoire de la Métropole. Il durera trois ans.

Les ménages bénéficiaires

_ Tous les propriétaires prives de biens à rénover sur le territoire de la Métropole :

_ Les propriétaires occupant leur logement (et locataires sur conditions) suivant conditions de

ressources ;

_ Les propriétaires qui louent leur logement ou souhaitent remettre en location un

logement vacant en contrepartie d’un loyer conventionné ;

Les travaux éligibles

_ Tous travaux répondant aux priorités du PIG (travaux sur parties privatives et/ou

parties communes des immeubles*) répondant à une ou plusieurs thématiques :

_ Les travaux de rénovation complète (vétusté des installations, mise aux normes de décence et de sécurité,…)

_ Les travaux lies aux économies d’énergie (isolation, remplacement du mode de chauffage, ventilation, …)

_ Les travaux d’adaptation pour les personnes âgées ou handicapées (salle de bains, monte escalier, …)

Les avantages du PIG

_ Des financements spécifiques réservés : aides financières directes versées sous forme de subventions et de

primes ;

_ Un accompagnement gratuit et personnalisé au plan technique, financier, juridique, sanitaire et social dispensé

par un prestataire spécialisé ;

Exemples :

Réalisation de travaux d’économie d’énergie sur un logement de plus de 60 m² appartenant à une propriétaire occupant aux ressources très modestes :

-          Coût des travaux : 21 000 €

-          Aides financières : 20 260 €

-          Reste à charge pour le propriétaire : 740 €

Soit 96 % du coût des travaux financé.

Réalisation de travaux lourds sur un logement très dégradé de 50 m² appartenant à une propriétaire bailleur  s’engageant dans le conventionnement social de son bien :

-          Coût des travaux : 53 500 €

-          Aides financières : 45 250 €

-          Reste à charge du propriétaire : 8 250 €

Soit 85 % du coût des travaux financé.

Pour toute information sur ce programme :

-           un numéro vert gratuit depuis les postes fixes : 0800 320 120 ;

-          Une adresse mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Puits et forage d’eau privés : déclaration obligatoire


A partir de 2009, les particuliers qui prélèvent de l’eau pour un usage familial par le biais de dispositifs tels que forages ou puits devront le déclarer.
Une obligation qui devrait permettre un meilleur contrôle environnemental et sanitaire de l’eau.

Jusqu’à fin 2008, les particuliers qui utilisaient des systèmes de prélèvement de l’eau privés, tels que forages ou puits, n’avaient aucune obligation déclarative par rapport à l’existence de ces dispositifs (hors les obligations déterminées par le Code Minier sur les forages), les décrets d’application de la loi sur l’eau et les milieux aquatiques n’étant pas parus.
Le Décret n°2008-562 du 2 juillet 2008 (J.O. du 4 juillet 2008) modifie cette situation et impose maintenant à ces particuliers d’en avertir officiellement leur mairie à compter du 1er janvier 2009.


Entrée en vigueur du décret

- Déclaration en mairie, à partir du 1er janvier 2009 pour les nouveaux ouvrages de prélèvement d’eau.
- Déclaration en mairie, au plus tard le 31 décembre 2009 pour les ouvrages entrepris ou achevés avant le 31 décembre 2008.


La déclaration en mairie

Désormais, si vous envisagez de bénéficier d’un système de prélèvement de l’eau personnel, vous devez le déclarer au moins un mois avant le début des travaux.
Cette déclaration est à la charge de l’utilisateur et doit mentionner ses nom et adresse, la localisation de l’ouvrage et ses caractéristiques principales, l’usage auquel l’eau est destinée, le réseau de distribution qui sera utilisé (intérieur à votre habitation ou non) ainsi que le rejet éventuel de l’eau dans le réseau public de collecte des eaux usées.
A la fin des travaux, vous devez ensuite compléter le formulaire dans un délai d’un mois en indiquant la date d’achèvement de l’ouvrage, les éventuelles modifications apportées par rapport à la déclaration initiale et en ajoutant une analyse de la qualité de l’eau.
Un contrôle régulier de votre installation sera par la suite effectué par les pouvoirs publics.

Commune de Belvédère

Belvédère ( Altitude 838 m)
690 habitants : les Belvédèrois
Maire : M. Paul BURRO

Ce ravissant petit village se trouve sur la D2565, entre Nice et Saint-Martin-Vésubie, en face de Roquebillière. Tirant son nom du latin bellumvidere, beau point de vue, perché à 838 m d’altitude, il mérite bien son nom.

Lire la suite

Randonnées dans le Parc National du Mercantour

Piémont italien, le massif du Mercantour est le dernier promontoire de l’arc alpin au sud, avant sa brutale plongée dans la méditerranée. Du haut de ses 3143 m d'altitude, le Gélas est le plus haut sommet du Mercantour, à 50 km seulement du bord de mer à vol d'oiseau !

Lire la suite

Activités Belvédère

En été : promenades et randonnées dans le Parc National du Mercantour et la Vallée des Merveilles, promenades à cheval, en calèche, pêche à la truite en rivière et lacs de montagne, VTT, escalade... En hiver : promenades et randonnées en raquettes, à pieds, ski de fond, ski de randonnée.

Lire la suite

Actualités

Administration
Subventions 2016 Les dossiers de demande de subvention 2016 pour les associations sont téléchargeables ici: dossier et formulaire budget , ou disponibles en Mairie.   Memento Les aides mobilisables pour effectuer de travaux dans les Alpes-Maritimes Il est souvent...
IMAGE Animations
 FESTIVITES         PATRIMOINE  VISITE DE L’ÉGLISE St PIERRE St PAUL   Sur demande, s’adresser à l’Office de Tourisme 04.93.03.51.66   EN VENTE A L’OFFICE DE TOURISME « La Notice » sur l’église de Belvédère de D. Fournier : Descriptif, répertoire commenté de...

Newsletter

S'abonner